DILANN TOURS MADAGASCAR , VOYAGES SUR MESURE

DILANN TOURS MADAGASCAR  , VOYAGES SUR MESURE

AMBOHIDRAPETO – DES TRAFIQUANTS JETTENT DES CADAVRES DE TORTUES

Ambohidrapeto.jpg

 

 

 

 

 

Une centaine de bébés tortues radiata ont été découvertes mortes et jetées en contrebas de la route de Marobiby, à Ambohidrapeto, hier matin.

Des trafiquants à identifier à travers l’enquête de la gendarmerie ont jeté des cadavres de tortues dans la nuit de lundi à hier, à Ambohidrapeto. Ces reptiles astrochelys radiata, endémiques de Madagascar étaient enfouis dans des chaussettes dans un carton, un sac de 250 kg et une valise. La gendarmerie dénombre plus de cent dépouilles, dont une partie était déjà en état de putréfaction.
Un badaud ayant aperçu le premier les balles éparpillées en contrebas a alerté les riverains. La brigade d’Itaosy a diligenté des gendarmes sur les lieux. « Nous avons été prévenus vers 10h. Les cadavres de ces bébés tortues étoilées ont été enterrés », a indiqué le commandant de brigade (CB) d’Itaosy, Olivier Raniriarison, hier.
Les témoignages obtenus semblent insuffisants pour reconnaître les auteurs de cette magouille ratée. « Nous ignorons si des contrebandiers ont déposé les cadavres ici ou si c’est quelqu’un du voisinage même qui les a abandonnés », raconte un passant.
Pour l’heure, la poursuite des bandits opérée par les éléments de la gendarmerie s’est avérée infructueuse. « Aucun suspect n’a été identifié ni arrêté, (ndlr : jusqu’à hier soir) », a précisé le CB, joint au téléphone. Une source au sein de l’Alliance Voahary Gasy ou la plateforme des organisations des sociétés civiles œuvrant dans le domaine de l’environnement, a affirmé ne pas avoir entendu parler d’une tentative d’exportation illicite des tortues avant cette découverte.

Réseau
D’après les premiers éléments de l’investigation, une tortue étoilée se négocie à plus de deux cent dollars US sur le marché. « Après le démantèlement de trois réseaux de contrebandiers de ces reptiles en 2016, le trafic recommence à présent à faire grand bruit. Il attire l’attention des braconniers, alors que les barons restent insaisissables », a soulevé une source proche du secrétariat d’Etat chargé de la
gendarmerie. Une mesure prise de leur part a été ainsi annoncée.
Le commerce illicite de tortue est passible d’emprisonnement et d’amende s’élevant à dix millions d’ariary, selon les enquêteurs saisis de cette affaire.

 

Hajatiana Léonard 

 

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/ambohidrapeto-des%E2%80%88trafiquants%E2%80%88jettent%E2%80%88des%E2%80%88cadavres%E2%80%88de%E2%80%88tortues/

http://dilanntours-madagascar.blog4ever.com/ 

 

21271179_1829042187113885_3777390901024683526_n.jpg



17/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres