DILANN TOURS MADAGASCAR

DILANN TOURS MADAGASCAR

TOURISM – MADAGASCAR REVISE SES AMBITIONS

Tourisme.jpg

 

 

Le million de touristes en 2020 semble trop ambitieux pour le ministère du Tourisme. Ce département préfère soigner les maux du secteur avant d’aller plus loin.

Un million de touristes en 2020. C’est l’ambition fixée par le régime Rajaonari­mampianina. Mais le gouvernement et les acteurs du secteur tourisme disposent-ils des moyens pour l’atteindre   Pour Roland Ratsiraka, ministre Tourisme, ce chiffre est loin d’être atteint.
« À la lumière des statistiques dans les années précédentes, cet objectif ne pourrait être atteint.  Il n’y avait pas de crise politique durant les trois dernières années alors que les données sur le nombre de touristes restent encore très faibles, faute de politique et de stratégie nationale », a-t-il laissé entendre en marge de l’ouverture du salon International Tourism Faire Madagascar (ITM) à Anosy hier.
En 2015, Madagascar a enregistré l’arrivée de 244 321 touristes. Ce chiffre est de 255 000 touristes en 2012. « Il y a un problème. Le nombre a diminué », comme le disait ce membre du gouvernement dans son discours d’ouverture. Pour pallier ce problème, son département compte mettre en œuvre un plan de « bataille » pour « doubler au plus vite dans deux ou trois ans au plus tard le nombre de touristes ». Ce plan comprendra plusieurs points comme l’élaboration d’un plan national du tourisme ou encore la promotion de la destination Madagascar. Une campagne de promotion, bien évidement, se fera dans les prochains jours pour attirer les touristes chinois.
Malgré sa place dans l’économie nationale, avec 580 millions de dollars de recette en devise, plusieurs contraintes empêchent encore le  décollage du secteur dont le manque d’infrastructures d’accueil ou encore le manque de coordination entre les différentes entités.  « Nous avons besoin de mesures incitatives pour rénover notre parc hôtelier. Et par incitatives, nous pensons notamment aux mesures fiscales. L’accès au crédit constitue également un vrai parcours du combattant. Nous demandons aussi un fonds de garantie », a déclaré pour sa part Joel Randriamandranto, président de l’Office national du tourisme à Madagascar (ONTM) dans son discours.
Actuellement à sa cinquième édition, le salon ITM est devenu une plateforme pour les acteurs touristiques pour lancer un message public aux décideurs politiques.

 

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/tourisme-madagascar-revise-ses-ambitions/

http://www.dilanntours-madagascar.com/
http://dilanntours-madagascar.blog4ever.com/
https://twitter.com/dilanntours

 

D73_1380.JPG



08/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres