DILANN TOURS MADAGASCAR

DILANN TOURS MADAGASCAR

RENFORCEMENT DE CAPACITÉ – LES ACTEURS TOURISTIQUES APPUYÉS

touriste.jpg

 

 

Rehausser les compétences techniques et professionnelles des jeunes personnels.

Une nouvelle gageure pour relancer le secteur tourisme.

 

Mieux qualifier. « Madagascar reste en dessous de son potentiel de développement touristique en raison notamment du manque de qualité et de compétences de ses ressources humaines », si l’on se réfère au document de la stratégie nationale des compétences pour les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration (THR) pour les années 2015-2020, élaboré récemment. La plupart de ces emplois ne sont pas très qualifiés d’autant plus que le système de formation n’offre pas de qualifications très affirmées. Ils sont par ailleurs souvent dévalorisés notamment en raison de conditions de travail pas suffisamment respectueuses des dispositions légales et réglementaires. De plus, les acteurs de ce secteur, en général, ne prennent pas en compte des évolutions de l’industrie touristique, entre autres les nouvelles tendances et demandes touristiques.

Techniques à maîtriser
Pour Simon Andrianizahana, responsable pédagogique au sein de Madagascar developpement formation (MDF), interviewé hier, « mettre à la disposition des opérateurs touristiques des techniciens spécialistes dans leur domaine et accroître les atouts et les chances des jeunes bien formés dans le marché de travail se révèlent comme perspectives à ces problèmes. À titre d’exemple, les jeunes formés dans la restauration doivent être capables d’actualiser les connaissances sur les principaux textes relatifs à la profession, de maîtriser les techniques qui permettent de réaliser une très grande variété de préparations et de mettre en œuvre les techniques de production, en respectant les normes d’hygiène et de sécurité en vigueur ». D’ailleurs, la stratégie sectorielle de développement des compétences relative à ce secteur, et élaborée par la plateforme du développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP), avec l’appui technique et financier de l’Agence française de développement (AFD) ainsi que d’autres organisations, a déjà identifié les métiers à promouvoir ainsi que les compétences qu’ils requièrent. « Des compétences en relation avec les normes internationales de l’hôtellerie sont dorénavant exigées pour les personnels d’accueil et de gestion, les femmes de cham­bres comme les lingères. Des compétences en fonction des référentiels métiers existants sont exigées pour les guides touristiques, les animateurs de loisir ou encore les professionnels de l’évènementiel ».

 

Rado Andriamampandry

 

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/renforcement-de-capacite-les-acteurs-touristiques-appuyes/

http://www.dilanntours-madagascar.com/
http://dilanntours-madagascar.blog4ever.com/
https://twitter.com/dilanntours

 

 




19/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres