DILANN TOURS MADAGASCAR

DILANN TOURS MADAGASCAR

NOSY BE – UNE ÎLE AUX PARFUMS DU TOURISME ET DE LA CULTURE

IMGP0668.JPG

 

 

Un lieu particulier, une île qui serait vraiment à part de Madagascar. Nosy Be resplendit de saveurs, de festivités, d’artisanat et de culture dans toutes leurs splendeurs.

Un endroit où il fait bon vivre, un cadre idyllique voire carrément paradisiaque pour ceux qui s’y retrouvent. L’île de Nosy Be au Nord- Ouest de la Grande île est tout aussi bien l’endroit rêvé pour les natifs de Madagascar que pour les touristes qui souhaitent y faire passage. Communément reconnue comme étant « Nosy Magnitry », littéralement
« L’Île aux Parfums », Nosy Be regorge de beautés, de couleurs, de trésors culturels et naturels que les férus d’aventures et de découvertes, de part et d’autres du globe, envient. Un endroit des plus surprenants, l’île est admirée pour son aspect chaleureux et son exotisme, car au-delà son insularité par rapport à la Grande Terre, c’est la bonne humeur, la modestie et l’esprit festif de la population locale qui séduit le plus ceux qui y viennent.
Embarqué par l’Office régional du tourisme de Nosy Be, on se plaît ainsi à faire le tour de l’île, le temps d’un instant, d’une excursion ou d’une aventure à part entière. Si on la visite pour la première fois, c’est plus qu’un bon bol d’air frais marin que l’on reçoit, car le dépaysement est tout de suite total. À quelques vingtaines de minutes des côtes Nord-Ouest de Madagascar en vedette, L’Île aux Parfums se laisse bercer par la mer chaude et calme du canal du Mozambique, accompagnée à ses alentours par un chapelet d’îlots tout aussi riches en flore qu’en faune terrestres et marines, outre les richesses artisanales et culturelles. Au-delà de Hell-Ville, sa ville principale où la vivacité de ses habitants n’a d’égal que leur convivialité, Nosy Be est tout bonnement décrite par ceux qui s’y perdent comme le « Hawaii malgache ». Pour dire à quel point l’île est stupéfiante, et il faudrait bien plus d’une semaine pour pouvoir admirer et découvrir une à une les diverses facettes, les secrets et évidemment l’histoire de Nosy Magnitry.

 

UN CHAPELET D’ÎLOTS PARADISIAQUES

Des endroits idylliques, des paysages inoubliables et séduisants, voire romantiques. Ce sont ce qui entourent Nosy Be. De l’archipel des Mitsio au Nord à l’îlot du roi Radama au Sud, en passant par Nosy Komba, Nosy Iranja et Nosy Tanikely, chaque îlot où les voyageurs et les touristes iront, réserve ses lots de surprises et d’émotions. Avec chacune sa particularité, entre terre, mer et ciel, ce sont divers joyaux de la nature qui
s’offrent aux visiteurs avec ses plages de sable blanc immaculé, calmes et sereins. À savoir, « Nosy Sakatia » regorgeant de traditions et d’histoire vernaculaire, sa mangrove des plus denses de Nosy Be et une forêt primaire préservée. « Nosy Komba » ou « L’îlot aux lémuriens » avec sa faune et sa flore inestimmables, sa vanille de qualité et son illustre village de l’’artisanat à grande échelle tout aussi exceptionnel. « Nosy Tanikely » qui est une aire protégée devenue officiellement un parc national marin depuis 2010 et qui s’affirme, depuis, comme l’une des destinations les plus prisées du circuit touristique local, se découvrant alors comme un aquarium géant à ciel ouvert grâce à la richesse de sa faune marine. Enfin, « Nosy Iranja » est tout aussi incontournable, à près d’une heure et demie en bateau à moteur de Nosy Be, et reconnue comme étant « L’île aux tortues », car c’est un lieu de ponte privilégié de cette espèce, avec ses beaux paysages.

 

UN HÉRITAGE CULTUREL SINGULIER

Avec une histoire des plus marquantes et d’une identité culturelle propre à elle-même, Nosy Be s’est, depuis toujours, affirmée comme un boulevard d’échanges et de rencontres artistiques et artisanales. Une réputation qui s’est forgée grâce à la croisée de nombreuses civilisations, à savoir les Arabes, les Portugais, les Indiens et de la Grande île, le peuple Sakalava. « Une découverte de l’île à travers ses traditions et ses rites encore bien gardés, de même que ses vestiges et son histoire, est à entreprendre pour tout ceux qui viennent à Nosy Be » confie Boda Narijao, président du conseil d’administration de l’Office régional du tourisme de Nosy Be. Sans oublier les fameux festivals qui égaient la programmation culturelle et artistique de l’île, notamment le Donia, le festival Somaroho, ou encore récemment le Nosy Be Jazz Festival.

 

UNE GASTRONOMIE TROPICALE

Ses fruits de mer savoureux, ses viandes de zébu ou de cabri onctueux, en passant par le fameux « romazava » local, son riz au coco, ainsi que ses fruits exotiques juteux et charnus. Nosy Be propose un sacré menu en termes de gastronomie, une cuisine humble et délicieuse, à l’image de l’île elle-même. Là encore, l’Île aux Parfums porte bien son nom, car la gastronomie locale est particulière et agrémentée par un subtil mélange d’épices, comme le poivre, le tamarin, le fameux pili-pili, la cannelle et l’incontournable vanille. On reconnaît effectivement une influence indo-pakistanaise et asiatique à cette cuisine de Nosy Be, où le curry occupe aussi une grande place, mais aussi une légère touche européenne avec ses astuces dans la cuisson de la viande de zébu. De plus, les arômes qui subliment l’île garnissent aussi les fameux rhums arrangés et autres eau-de-vie qui font sa réputation. La population est reconnue pour son savoir-faire, ainsi que ses pratiques par rapport à ces liqueurs, de génération en génération.
Un artisanat authentique
Comme dans toute la Grande île, le savoir-faire constitue l’identité d’une région et Nosy Be ne fait pas exception par la richesse de son artisanat. De la sculpture à la vannerie, en passant par la distillation inédite de l’ylang-ylang et la fabrication des bateaux traditionnels typiques de cette partie de l’île, Nosy Be enchante et charme par la créativité de ses artisans, représentée notamment par les grands tissus blancs flottants aux rythmes du vent sur les plages de « Nosy Komba », et par le talent des brodeuses.

 

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/nosy-be-une-ile-aux-parfums-du-tourisme-et-de-la-culture/

http://www.dilanntours-madagascar.com/

 

 

maki.png



17/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres