DILANN TOURS MADAGASCAR , VOYAGE NATURE

DILANN TOURS MADAGASCAR  , VOYAGE NATURE

MAHAJANGA EN FÊTE – REDYNAMISER LE TOURISME INTÉRIEUR

Mahajanga.jpg

 

À l’instar des événements organisés pour les fêtes pascales dans quelques grandes villes, Mahajanga a mis en avant ses potentialités. Pari tenu.

Inciter les touristes nationaux à choisir la Cité des fleurs. C’est le défi relevé par les organisateurs de « Mahajanga en fête », un événement concocté pour les fêtes pascales. « L’objectif étant de marquer le tourisme intérieur dont on parle rarement et qu’on a tendance à oublier », explique Toky Armel Ranjato­nan­tenaina, directeur de l’Office du tourisme de Boeny (ORTB). « Pourquoi toujours faire appel aux étrangers pour visiter une ville comme Maha­janga, alors que les résidents sont  également des touristes », a-t-il ajouté lors du lancement des courses de pirogues, dimanche dernier, au bord de Mahajanga. « Est considéré comme touriste celui ou celle qui se déplace de son domicile habituel pour visiter une autre ville, une autre région, et dépense en déplacements, hôtels et restaurants », précise-t-il.
Les derniers chiffres de touristes nationaux déclarés à Mahajanga font état de 15 137 résidents et 8 126 non résidents. « Des chiffres qui ne tiennent pas encore compte des visiteurs qui séjournent dans les écoles ou autres infrastructures d’accueil », précise le directeur de l’ORTB.

Attraits
« Mahajanga en fête » se prolongera encore jusqu’à samedi. Il a débuté le 14 avril par un grand carnaval où il a été question de démontrer une ville joyeuse et accueillante. La course de pirogue entre 20 piroguiers a attiré du monde, de même que la course pousse-pousse. Un festival des fruits de mer où les prix des produits ont baissé pendant quelques jours, une exposition photos sur le « visage de Mahajanga » à l’Alliance française et une démonstration de « show case », de voitures de collection et de courses de vitesse marquent actuellement la Cité des fleurs.
« Un pari tenu  car l’affluence de touristes venant de la capitale, d’Antsirabe, de Fianarantsoa et d’Ambaton­drazaka montre que la ville bouge », se félicite le maire Mokhtar Andriantomanga. Des hôtels moyens de gamme sont occupés à près de 80% selon l’office du tourisme de Boeny. Les plages sont bondées et c’est tout un exercice pour trouver des restaurants à midi. L’initiative de ce genre amène toutefois à se demander sur la progression de la mise en place de l’observatoire du tourisme. Un outil en gestation depuis 2015,
permettant d’obtenir une statistique fiable sur le comportement, le nombre et les besoins des touristes, nationaux et étrangers.

 

Mirana Ihariliva

 

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/mahajanga-en-fete-redynamiser-le-tourisme-interieur/

http://dilanntours-madagascar.blog 4ever.com/

 

1554495_808752475808333_1703237566_n.jpg



22/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres