DILANN TOURS MADAGASCAR

DILANN TOURS MADAGASCAR

LITTÉRATURE – DÉCOUVERTE DE LAURÉATS PROMETTEURS

litera.jpg

 



Le concours de « Petit roman malgache » a connu un succès sans précédent. Trente-sept œuvres littéraires sont à découvrir.

Rentrant dans le cadre de ce 16e sommet de la Francophonie dans la Grande île, le concours « Petit roman malgache » et le concours de nouvelles régionales sont pourtant, comme l’indique leur intitulé, de véritables odes à la langue malgache. Concours de romans fictifs inédit et fédérateur pour tout les férus de littérature des quatre coins de l’île, « Petit roman malgache » a convié ces derniers à laisser libre cours à leur inspiration et à leur imaginaire à travers la thématique du « Mariage précoce » depuis le début de l’année. Le concours a ainsi suscité un grand engouement auprès du public et a permis la révélation, ainsi que l’émergence de jeunes talents de la littérature malgache.
Trente-sept propositions d’une cinquantaine de pages chacune ont été recueillies et sélectionnées par le Syndicat National des Auteurs, Éditeurs et Libraires (Synael), organisateur du concours, aux côtés du comité d’organisation du sommet de la Francophonie. Le concours régional de nouvelles, quant à lui, est tout aussi exclusif dans l’océan Indien. Une initiative a également permis de révéler des talents en herbe qui perpétueront à leur tour le rayonnement de la littérature francophone dans la région indianocéanique.
Une fierté !

Autour du thème
« Francophonie, terre de rencontre », ce dernier a servi d’espace d’expression aux jeunes, pour lesquels la francophonie est une chance. Ces œuvres sont toutes intégralement bilingues.
« Je suis ravie et très satisfaite du travail que l’on a entamé à travers ces concours, d’autant plus qu’on a, dans la grande majorité, fédéré des jeunes. C’est une grande fierté pour moi, car c’est une occasion particulière pour nous de promouvoir notre langue maternelle, avec une telle envergure », affirme l’auteure Michèle Rakotoson, du comité d’organisation des concours.
Rendez-vous est pris le 22 novembre à 10h au sein du centre culturel malgache (IKM) à Antsahavola, pour découvrir ces écrits resplendissant de jeunesse. En outre, avec l’accueil du 16e Sommet de la Francophonie, toute une semaine littéraire est aussi prévue par le Synael  jusqu’au 28 novembre. Notamment, avec la venue d’illustres auteurs francophones dont l’académicien québécois d’origine haitienne, Dany Laferrière.
Des rencontres, des séances d’échanges et un grand débat littéraire sont prévus à l’occasion. Au Lycée français d’Antananarivo le 23 novembre à 10h30, un café littéraire à la librairie-café Mille Feuilles Behoririka le 24 novembre à 11h, et un grand Débat littéraire sur la thématique « Le monde et son langage » à l’Alliance française d’Antananarivo le 25 novembre à 18h. Ce débat littéraire s’annonce des plus animés avec la participation du Premier ministre du Québec, Phillippe Couillard, aux côtés de Dany Laferrière, Kangni Alem du Togo, Johary Ravaloson et Michèle Rakotoson.

 

Andry Patrick Rakotondrazaka

 

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/litterature-decouverte-de-laureats-prometteurs/

http://www.dilanntours-madagascar.com/

 

Mada-J01 (22).JPG

 



22/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres