DILANN TOURS MADAGASCAR

DILANN TOURS MADAGASCAR

FETES PASCALES – AMBILA LEMAITSO CREE LA SURPRISE

ambila.jpg

 

 

Les festivités pascales se sont trouvé une nouvelle star. Pendant quatre jours, Ambila Lemaitso est devenu l’une des destinations principales des Antananariviens.

Le long weekend pascal a réveillé une vieille et nouvelle destination. Il s’agit d’Ambila Lemaitso, une petite bourgade située à 13km de Brickaville. Bâti
entre le canal des Pangalanes et l’océan Indien, ce petit village offre un endroit paradisiaque aux touristes. C’est pourquoi, de nombreux Antananariviens l’ont choisi pour passer la fête en familles ou entre amis. « Ici, nous avons le choix entre la mer et l’eau douce », soutient une mère de famille. « Ce weekend était exceptionnel pour Ambila. Nous n’avons jamais vu un tel engouement », déclare Felana, une cuisinière qui met à la disposition des vacanciers son savoir-faire.
Les voitures ont commencé à arriver dès le samedi 26 mars au matin. Pendant trois jours, plus d’une centaine de voitures ont envahi le village. Les quelques hôtels disponibles affichaient déjà complet plusieurs semaines avant.
Calvaire
C’est aussi le cas pour les « villas » privées. « En cette période, il faut réserver plusieurs semaines en avance », explique David, un natif d’Ambila.
La météo n’était pas favorable à une bonne ambiance festive. Cela n’a pas empêché les touristes nationaux d’explorer la beauté inexploitée d’Ambila Lemaitso, à savoir la traversée sur le canal des Pangalanes, une balade le long de la plage. «La baignade en mer à Ambila est déconseillée. La houle y est très forte », explique Justine, originaire d’Andevoranto.
Pendant trois jours, les vacanciers ont animé le rythme de vie d’Ambila Lemaitso avec le va-et-vient des voitures le long de la seule route du village. Les boissons ont coulé à flots et les poissons et fruits de mer se sont arrachés comme des petits pains. La haute saison commence très tôt pour Ambila, pour ne durer seulement que le temps d’un long week-end pascal.
D’agréables moments qui n’ont pas caché l’envers du décor. En effet, la route tortueuse reliant Brickaville à ce village, illustre parfaitement le problème d’accès à de nombreux sites touristiques de Madagascar. Le temps perdu dans l’attente du bac ont fait galérer les touristes. Ici, la patience est de mise. La durée du trajet entre Antananarivo et Brickaville est même plus courte que le temps d’attente d’une traversée en bac. Certains ont passé une nuit entière pour atteindre Ambila Lemaitso, éternel handicap de ce coin de paradis depuis des décennies. Cerise sur gâteau, l’électricité demeure encore un luxe.

 

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/fetes-pascales-ambila-lemaitso-cree-la-surprise-59205/

www.dilanntours-madagascar.com
http://dilanntours-madagascar.blog4ever.com/
https://twitter.com/dilanntours

 

IMGP0784.JPG



02/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres