DILANN TOURS MADAGASCAR , VOYAGE NATURE

DILANN TOURS MADAGASCAR  , VOYAGE NATURE

Croisière – « Amadea » accoste à Tolagnaro

Croisière.jpg

 

L’arrivée de six cents croisiéristes à Tolagnaro, hier, est une aubaine pour le tourisme dans la région.

C’est avec chaleur que les habitants de Tolagnaro ont accueilli ces croisiéristes, hier. Parmi les cinq touchers prévus pour la saison 2016-2017, le quatrième paquebot « Amadea» de la compagnie Phoenix a fait une escale de 6 à 18 heures au port Ehoala. Le dernier arrivera au mois de mars. Des animations comme les danses traditionnelles de la région Anosy ont été présentées pour souhaiter la bienvenue à ces touristes. Différents stands ont été installés pour permettre aux acteurs économiques, mais surtout aux artisans de vendre leurs produits.

 

D73_1322.JPG

Presque 69% de ces touristes ont recouru aux tours opérateurs pour programmer leur journée. Ces derniers n’ont eu que cent quatre vingt sept passagers libres à occuper. «À mon avis, les voyages organisés ne devraient pas excéder les 50% pour que le tourisme de croisière puisse avoir des impacts significatifs sur la communauté locale», estime Randria Mbolatiana Hery, vice-président de l’Office régional du Tourisme de Tolagnaro.
Le développement de ce secteur ne peut avoir que des retombées positives – en termes de revenu – sur la vie des Dauphinois. La majorité des touristes ont été des clients potentiels pour les artisans, ambulants ou formels, et pour les opérateurs locaux. Pendant cette journée, les passagers d’ « Amadea » ont pu découvrir la biodiversité en visitant des sites touristiques.

 

D73_1258.JPG

 

Shopping
Certains se sont contentés de faire le tour de la ville. Pour les taxis, le tarif est de 30 dollars pour trois heures et pour les pick-up, la location de deux heures coûte  75 dollars. En outre, avant de rejoindre le bateau, les visiteurs n’ont pas oublié d’acheter des cartes postales et des fruits au marché d’Antanambao. Hormis les petits acteurs économiques, les banques tirent aussi avantage de la venue de ces paquebots. À titre d’exemple, une banque a pu échanger
9 000 dollars en monnaie nationale lors du passage d’ « Ocean Dream » au début de ce mois.
Pour sa part, l’Office du tourisme compte promouvoir la destination Tolagnaro avec les bateaux de croisière. « Les croisiéristes sont des moyens efficaces pour faire
passer les informations. S’ils repartent satisfaits, ils vont probablement parler de Fort-Dauphin  à leurs amis si bien que la région reste une destination chère et lointaine», conclut le vice-président.

 

D73_1837.JPG

Fanomezantsoa Moïse

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/croisiere-amadea-accoste-a-tolagnaro/

http://www.dilanntours-madagascar.com/

 

 



23/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres